← Retour

WHITE REAPER

Dimanche 17 juillet

Et s’il soufflait un vent du Kentucky sur Lollapallooza Paris ? Ça commence comme une presque banale histoire de gamins qui décident de jouer de la musique ensemble au lycée, prennent des instruments, attaquent par la face punk, se baptisent White Reaper, enregistrent des démos et finissent par se faire signer sur un label indépendant. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le club des cinq de Louisville en veut un peu plus et tourne comme des acharnés. L’école des clubs. Fatalement, à un moment, ils apparaissent sur les radars : des premières parties qui les mettent en lumière (Weezer, The Struts, Billy Idol…), ils se font repérer par Elektra Records en 2019 à un moment où il commence à se murmurer que les groupes à guitare reviendraient au devant de la scène. Deux EPs et trois albums en poche (dont le dernier, "You Deserve Love" avec le producteur Jay Joyce), un répertoire power-pop-garage qui fait mouche avec des singles qui rentrent dans les charts et tout ça, en à peine dix ans. C’est dire la marge de manoeuvre qui reste à White Reaper pour devenir vraiment "huge".

https://www.whitereaperusa.com